Université pour Tous de
Bourgogne Antenne d’Autun et du Pays de l’Autunois-Morvan

Logo Université pour tous de Bourgogne - Autun - Morvan
Recherche

Intervenant

image : Balcon Berry

Balcon Berry Sylvie

Historienne de l'art et archéologue

Sylvie -Berry, Maître de conférences HDR en histoire de l'art et archéologie du Moyen Age à Sorbonne Université/Centre André Chastel. Sur le plan archéologique, elle travaille sur les ensembles religieux du Moyen Age qu'elle tente de comprendre de façon diachronique, en lien avec leur environnement. Dans cette optique, elle a co-dirigé avec Walter Berry et Christian Sapin, la fouille du cloître associé à l'ancienne cathédrale Saint-Nazaire d'Autun, objet d'une publication récente. Avec Walter Berry, elle a également travaillé sur la cathédrale Saint-Lazare d'Autun et sur la cathédrale de Reims. Elle a coordonné le livre Autun, La grâce d'une cathédrale, publié en 2020. En Bourgogne, elle s'intéresse aux origines des implantations monastiques et à leurs développements, à travers l'étude archéologique des anciens prieurés de Mesvres et de Couches. 

Parallèlement, elle étudie l'art du vitrail, des origines (Ve siècle) au XIIIe siècle. Après une Maîtrise sur les panneaux du XIIe siècle provenant de Troyes, elle a consacré sa thèse aux baies hautes du choeur de la cathédrale de Troyes, publiée en 2006. Elle prépare une publication sur l'ensemble des verrières de la cathédrale de Reims et sur les baies du XIIe siècle de la cathédrale de Châlons-en-Champagne, en lien avec la Cité du vitrail, à Troyes. Elle a par ailleurs entrepris des recherches sur des vitraux et verres plats antérieurs au XIIIe siècle, à travers des découvertes archéologiques. En collaboration avec des collègues archéomètres, elle s'intéresse à la composition de ces verres, à la question des ateliers de production et de leurs vestiges archéologiques



Ses interventions :

La cathédrale oubliée, St Nazaire d'Autun

Conférence, le jeudi 04 mai 2023

De Saint-Nazaire, détruite en grande partie en 1783, il subsiste quelques élévations conservées dans la cour de la Maîtrise, cachées derrière des façades du XVIIIe siècle. Effacée du paysage urbain et de la mémoire collective, il s'agissait pourtant de la cathédrale des origines, vraisemblablement élevée dès le Ve siècle, et qui a connu plusieurs transformations. 

A travers quelques données archéologiques et l'étude de documents anciens, nous présenterons cet édifice et son histoire.

image : La cathédrale oubliée, St Nazaire d'Autun

utb
X