Université pour Tous de
Bourgogne Antenne d’Autun et du Pays de l’Autunois-Morvan

Logo Université pour tous de Bourgogne - Autun - Morvan
Recherche

Intervenant

image : Démure

Démure Robert

agrégé d'Histoire



Ses interventions :

Comment agir contre le réchauffement climatique ?

Café-débat présenté , le jeudi 30 janvier 2020
Peut-on agir contre le réchauffement climatique ?
Plus personne de sérieux ne doute du réchauffement climatique et de la part de l’homme dans le phénomène. On peut maintenant facilement imaginer ce qui va arriver si l’on ne fait rien pour le contrer.
Mais comment agir pour en limiter les effets ? Doit-on laisser les instances internationales, les Etats, les gouvernements agir seuls ? Peut-on faire quelque chose à un moindre niveau, voire au niveau individuel ?
Si vous êtes intéressés par le problème venez en débattre le jeudi 30 janvier 2020, à 20 heures 30, lors d’un café-débat de l’UTB, à la cafétéria de l’Espace Saint-Ex., animé par Bob Démure.
Pour 1 € de participation à une boisson chaude.
image : Comment agir contre le réchauffement climatique ?

« Dead Man », film de Jim Jarmusch

Présentation et commentaire du film , le lundi 04 novembre 2019
"Dead Man" est le 6ème film de Jim Jarmusch (1995). Un western.
Après une rapide présentation du film et de son auteur et la projection du film, on pourra faire une analyse du film et engager une discussion sur son intérêt ou non.
image : « Dead Man », film de Jim Jarmusch

Down by Law, film de Jim Jarmusch

Présentation et commentaire du film "Downby Law" , le lundi 07 octobre 2019
Dans le cadre du ciné-club, partenariat entre le Cinéma Arletty et l'UTB d'Autun, et faisant partie du cycle Jim Jarmush, le film "Dawn by Law " est assez typique de la cinématographie de Jim Jarmush, et souvent considéré comme son meilleur film. Une comédie farfelue, mais qui est aussi une critique de la société américaine.
image : Down by Law, film de Jim Jarmusch

« Permanent Vacation », film de Jim Jarmush

Présentation et commentaire du film "Permanent Vacation" , le lundi 09 septembre 2019
Dans le cadre du ciné-club auquel participe l'UTB d'Autun, le cinéma Arletty organise un cycle Jim jarmush , avec présentation, projection puis analyse et discussion de 3 films de Jim jarmush, dont le premier est son film de fin d'études, "Permanent Vacation".
Suivront "Down by Law" le 7 octobre 2019,
et "Dead Man" le 4 novembre 2019, toujours à 20 heures 30.
image : « Permanent Vacation », film de Jim Jarmush

Les Enfants et les écrans

Café-débat présenté , le jeudi 04 avril 2019
Il n'est pas question de nier les intérêts et avantages des écrans pour les jeunes (plus d'informations et plus rapidement que dans les livres, voire que par les professeurs ou adultes...etc).
Pourtant on insiste de plus en plus sur les inconvénients, voire les dangers des écrans (de la télévision au téléphone portable, en passant par la console de jeux, l'ordinateur, etc.) : facteurs de fausses nouvelles, de contenus inadaptés à l'âge,etc. Et aussi, et surtout peut-être, des problèmes de santé, surtout pour les jeunes enfants.
Si vous vous sentez intéressés par le sujet, venez en débattre le jeudi 4 avril à 20 heures 30, à la cafétéria de l'Espace Saint-Ex. Nous discuterons aussi des remèdes à apporter, puisqu'il n'est plus question de pouvoir s'en passer.
image : Les Enfants et les écrans

« Nos années sauvages », film de Wong Kar wai

Présentation et commentaire du film , le lundi 10 décembre 2018

Le cinéma "Arletty" programme, fin novembre-début décembre 2018, 3 films de jeunesse du cinéaste chinois (Hong Kong) Wong Kar wai (cf. l'affiche).
L'UTB-Autun s'associe à cette manifestation, en assurant la présentation et l'analyse du second de ces films, "Nos années sauvages" (1990).
Ce film est le premier d'une espèce de trilogie d'un genre nouveau dans le cinéma de Hong Kong, avec, beaucoup plus connus, les films : "In the Mood for Love"(2000) et "2046" (2004).
C'est l'histoire de plusieurs personnages prise à 3 moments différents mais montrant les mêmes situations d'échec et de solitude.
On trouve déjà dans "Nos années sauvages", ce qui fera le succès des 2 films suivants, notamment la beauté des images, le rythme, la musique,... et les mêmes acteurs stars du cinéma de Hong Kong.

image : « Nos années sauvages », film de Wong Kar wai

Milou en mai

Présentation et analyse du film , le lundi 05 novembre 2018

Ce n'est sans doute pas le meilleur film de Louis Malle, mais cette comédie, rare chez le cinéaste, mérite certainement d'être revue et réhabilitée. Tourné 20 ans après Mai 68, le film nous présente une famille bourgeoise réunie par la mort de l'ancêtre et bouleversée par les événements de mai 68. Une galerie de portraits d'égoïstes et d'hypocrites interprétés par des acteurs remarquables, dont Michel Piccoli, Miou-Miou, Dominique Blanc... Un bon scénario signé Louis Malle et Jean-Claude Carrière. Un des bons films inspirés par Mai 68.

image : Milou en mai

L’occupation allemande vue par le cinéma français

Conférence , le jeudi 22 mars 2018
La vision de l’Occupation allemande par le cinéma français a beaucoup changée depuis 1945.
Pour des raisons essentiellement politiques, au départ, le mythe du « tous résistants » voulu notamment par le général De Gaulle l’a emporté. Il fut réactivé lors du retour du Général en 1958. Certes ce mythe a déjà été écorné dans ces 25 années suivant la Libération.
Au début des années 1970, alors que l’on commence à mieux connaitre ces années, grâce à des documents, des témoignages, des études d’historiens…montrant les différents aspects de ce que fut cette période noire, le cinéma emboite le pas, se faisant aussi le reflet des controverses que ne manquent pas d’entraîner les ambiguïtés du moment.
Depuis la fin du XXe siècle, alors que l’Occupation n’a pratiquement plus de mystères pour nous et que l’on s’est éloigné de plus d’un demi-siècle des évènements, permettant ainsi de les considérer plus sereinement, de faire taire les rancœurs, le cinéma français devient un moyen d’assurer le devoir de mémoire qui nous incombe.
Ainsi le cinéma est donc tout naturellement le reflet des courants de pensées dominants, comme l’a écrit Marc Ferro dans ses études sur le cinéma et l’histoire.

En partenariat avec le cinéma Arletty, projection du film d’Emmanuel Finkiel, « La Douleur » le lundi 19 mars 2018, à 20 heures 30 (entrée aux tarifs habituels).
Ce film, sur les écrans le 24 janvier 2018, est inspiré de l’œuvre de Marguerite Duras.
image : L’occupation allemande vue par le cinéma français

Cycle Bunuel au cinéma « Arletty »

Présentation et analyse 3 films Bunuel animé , le lundi 13 novembre 2017
Luis Bunuel (1900-1983) est un des grands cinéastes du XXe siècle. Réalisateur de 32 films, Bunuel avait commencé sa carrière cinématographique par deux films qui avaient fait scandale : "Un chien andalou" (1929) et "L'Age d'or" (1930).
Les 3 films présentés dans ce cycle sont de la dernière période du cinéaste, celle du duo Bunuel (réalisateur) Carrière (scénariste). Deux ("Le Journal d'une femme de chambre" et "Belle de jour") sont des adaptations, assez libres, de romans, le dernier ("Le Charme discret de la bourgeoisie") est une création du duo. On retrouve dans ces 3 films les caractéristiques du cinéma de Bunuel : la provocation, les contradictions, l'horreur du conventionnel, la rugosité, l'acceptation du surgissement de l'inconscient, la force du désir et le plaisir de son non accomplissement...
image : Cycle Bunuel au cinéma « Arletty »

La Professionnalisation du personnel politique

Café-débat animé , le jeudi 15 décembre 2016
La professionnalisation du personnel politique ne fait aucun doute.
Est-ce un phénomène récent et de quand date-t-il ?
En retrouve-t-on des traces dans le passé et sous quelle forme ?
Quelles en sont les raisons ?
Est-ce un bien ou un mal ?

Voici quelques-unes des questions qu'on peut se poser devant ce phénomène.
Venez débattre de ce problème d'actualité particulièrement important pour l'avenir de notre démocratie.
image : La Professionnalisation du personnel politique

Paris,Texas, film de Wim Wenders

Présentation et débat sur le film animé , le lundi 05 décembre 2016
"Paris,Texas" (1984, palme d'or du Festival de Cannes) est un des plus beaux films de Wim Wenders. Le film "américain" qu'il rêvait de faire.
La projection du film sera précédée d'une présentation du metteur en scène et des circonstances de son tournage, et suivie d'une analyse du film qui pourra donner lieu à un débat.
Ce film est projeté dans le cadre d'un cycle "Road Movie USA".de 4 longs métrages dont 2 ont déjà été programmés : "Easy Rider" de Dennis Hopper et "Point Limite Zéro" de Richard C. Sarafian.
Le 4ème et dernier film, "2001, L'Odyssée de l'espace"(1968) de Stanley Kubrick sera projeté et analysé le lundi 16 janvier 2017, à 20 heures 30.
image : Paris,Texas, film de Wim Wenders

Le cinéma a-t-il un avenir ?

Café-débat animé , le jeudi 24 mars 2016
Le cinéma, du moins le cinéma français, semble bien se porter si l'on se réfère au nombre de films tournés, au nombre de salles et à leur fréquentation...
Pourtant peu de films sont rentables, beaucoup de metteurs en scènes ont des difficultés à financer leurs films, ou bien à les montrer au public...
Et les écrans des salles de cinéma sont concurrencés par d'autres moyens de diffusion...
Finalement, le cinéma a-t-il un avenir ? On peut se poser la question. On pourra en débattre.
image : Le cinéma a-t-il un avenir ?

Peut-on écrire l’Histoire?

Café-débat animé , le jeudi 19 février 2015
Si l'Histoire c'est le récit du passé, peut-on réellement et définitivement l'écrire ? Comment l'écrire ? En prenant quelles précautions ? Quelle place ont les témoignages des gens dans l'écriture de l'Histoire ? Ce sont quelques unes des questions que l'on peut, que l'on doit se poser alors que notre époque tend à se référer au passé, tout en l'oubliant.
image : Peut-on écrire l’Histoire?

utb
X